Close

Visite symbolique de l’Église

 

 

Pacem

Que les moines de Chalais relèvent la tête et se tournent vers le sanctuaire, ils peuvent alors regarder deux figures familières : un bélier et un taureau, signes des sacrifices anciens aujourd’hui abolis par l’Agneau Pascal. Lui, l’Agneau, fait remonter sur les lèvres du moine les versets du psaumes 49 récité à l’office : Lire la suite

 

 

 

Agnus

 

Au milieu de la ville, nous dit encore l’Apocalypse (ch21/23), se tient l’Agneau.
La ville peut se passer de l’éclat du soleil et de la lune car la gloire de Dieu l’a illuminée et l’Agneau lui tient lieu de flambeau.
Lire la suite

 

 

De l’Apocalypse

 

Entrons à notre tour dans ce langage symbolique qui sous-tend toute l’architecture de l’église de Chalais en relisant le chapitre 21 de l’Apocalypse de saint Jean.
Il nous décrit la Jérusalem céleste avec trois portes à l’orient, trois au nord et trois au midi. Lire la suite

 

 

 

Symbolique de l’église

Comme toute église romane, celle de Chalais a d’abord été conçue pour être fonctionnelle. Sa structure a pour mission d’abriter la prière collective des moines : la nef où, face à face, les moines se répondent dans le chant des psaumes, le sanctuaire vers lequel ils se tournent pour la célébration de l’Eucharistie. Lire la suite

 

 

 

Découverte de l’église

 

Ne vous fiez pas aux apparences extérieures. La toiture en forme de capuchon de Notre-Dame de Chalais, son clocheton couronné par un globe terrestre surmonté d’une croix témoignent bien de l’empreinte laissée par l’ordre des Chartreux en ces lieux.
Lire la suite