Close

Avant de partir...

Les descriptions sont faites dans le sens où la recherche de l’itinéraire est la plus facile.

Les indications « à droite » « à gauche » sont à interpréter selon le sens décrit (et non pas dans le sens « descente » selon la convention habituelle).

Les passages plus délicats à trouver en sens inverse sont toujours indiqués dans le texte.

Généralités

Pour chaque promenade, j’essaie de préciser à qui elle s’adresse et de donner un horaire.

Il est bien certain que ce genre de précision est toujours fort approximatif.

Pour les horaires, un bon marcheur entraîné pourrait facilement les réduire à leur moitié et les chiffres donnés sont vraiment à la portée de tout novice en bonne santé. Pour les difficultés, elles sont estimées par beau temps sec, avec bonne visibilité, et sol non glissant.

À chacun d’estimer ce que brouillard, neige, sol humide peuvent y apporter.

Au sujet des chaussures.

Ne croyez pas, parce que les chaussures de montagnes ont des semelles de caoutchouc, que les « pataugas » en soient l’équivalent.

Avant que la maison Vibram ait sorti un caoutchouc tout à fait spécial comme dureté et comme adhérence, la marche en montagne exigeait « ailes de mouches » et « tricounis », gros clous dans les semelles de cuir, …

Avant que la maison Vibram ait sorti un caoutchouc tout à fait spécial comme dureté et comme adhérence, la marche en montagne exigeait « ailes de mouches » et « tricounis », gros clous dans les semelles de cuir, …

Dès que le sol est glissant (neige, sol humide, mais aussi herbe sèche couchée) seules les vraies chaussures de montagne tiennent. Pour être parti en Pataugas, j’ai dû passer pieds-nus la cheminée de Mont Saint Martin restée humide et grasse alors que le reste du circuit était sec. N’essayez pas d’en faire autant !

Pour la neige, ne pas oublier qu’elle varie en quelques heures : le Pas de l’âne facile le matin avec de bonnes traces gelées en neige dure et sûre peut être dangereux à midi avec une neige molle et instable. [depuis la rédaction de ce texte, cette promenade a été interdite par arrêté communale, car trop dangereuse. ]

Un itinéraire mal tracé, mais évident par beau temps peut être une heure plus tard très difficile à retrouver dans la brume, même peu épaisse, d’un léger nuage.

Désormais, ces itinéraires sont très bien balisés par Corepha.