Close

Tout le meilleur pour 2022 !

Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,

que son visage s’illumine pour nous ! (Psaume 66)

Décembre,un mois de neige. Près d’un mètre au total… jusqu’au redoux et l’arrivée de la pluie après la fête de Noël, et tout a fondu comme neige au soleil.

Pour la retraite communautaire, frère Michel Demaison s’est rendu disponible presque au pied levé, suite à deux désistements en chaîne. Au début du temps de l’Avent, méditer sur les vertus théologales – la foi, l’espérance et la charité – est un chemin propice de préparation à la fête de la Nativité.

Le dimanche 19 décembre, concert interactif des « belles-soeurs » de chants de Noël, à l’initiative de notre professeur de chant, Isabelle Eschenbrenner, directrice de l’Ecole de la voix de Lyon. De la beauté et de joie partagée ! La recette a été offerte pour les travaux de la rénovation de la maison Lacordaire.

Cette année, pas de confinement, ni de couvre-feu pour les célébrations de Noël. Frère Timothée Lagabrielle du couvent de Toulouse a pu nous rejoindre ainsi que le Frère Jean-François Bour de Strasbourg, tandis que notre frère canadien, Maxime Allard, arrive à la fin de sa période sabbatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La veillée du 31 décembre a bien lieu malgré les incertitudes liées à la circulation grandissante du covid, mais l’assemblée est constituée en majeure partie par les hôtes présents sur place. Et leur participation est pleine de créativité, aux dimensions régionales et internationales : chants de louange du répertoire de Taizé, cantique sur l’Auvergne, chant en anglais, poème en arabe ou japonais, pièces de musique sacrée… jusqu’au chant du Salve Regina à Minuit, et nous souhaiter la Bonne Année de grand coeur, mais sobrement !

 

Très bonne année à tous

aux couleurs de la paix, de la fraternité et de l’espérance !