Close

Bientôt Pâques !

Avec l’arrivée du printemps, choisir de prendre de la hauteur ou de prendre son envol ? La cloche de l’église de Chalais -datée ‘1701’ – a opté pour pour la seconde voie. Elle a besoin d’une sérieuse réfection en même temps que les poutres du clocher qui la portent. En attendant son retour, les sœurs doivent se contenter du tintement d’une toute petite cloche… et garder un œil sur l’heure pour arriver à temps aux offices !

Côté grenier, les travaux d’isolation se terminent, les objets divers de brocante ont repris leur place. Il ne manquait plus que le mur de séparation à monter entre les combles de l’église et celles de la partie habitation pour assurer la sécurité incendie.

Le lundi 8 mars : visite de Mgr de Kerimel, évêque du Grenoble-Vienne, pour un moment de rencontre avec la communauté. Parmi les signes d’espérance, notons le nombre important de catéchumènes se préparant à recevoir le baptême lors de la Vigile Pascale…

Le jour de la fête de l’Annonciation est doublement un jour de joie et de lumière, avec la prise d’habit de Caroline. En revêtant l’habit dominicain, elle devient …sœur Caroline.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis un an, les contraintes sanitaires limitent considérablement la capacité d’accueil liturgique à Chalais. Traditionnellement, il y a foule pour la fête des Rameaux, sa préparation est un casse-tête logistique pour orienter vers d’autres églises plus grandes. Au final, l’assemblée est raisonnable. Aux pèlerins du jour, du buis bénit est offert sur le porche de l’église et semble faire des heureux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête de Pâques… dans la lumière du Christ ressuscité !