Close

A Chalais, Février ne rime pas forcément avec austérité !

Le mois de février commence par la fête de la Présentation du Seigneur, qui est aussi chez nous la fête du noviciat. Pour l’occasion, nos sœurs ont été puiser dans les souvenirs de la chartreuse de Chalais. Après un terrible duel dû à une histoire de cœur, le comte de Vallombreuse décide d’entrer à la chartreuse de Chalais. Mais quelques temps plus tard, il se retrouve à confesser son concurrent le baron de Chantourle ayant fait le même choix après la mort de sa bien-aimée. Le Seigneur ne manque pas d’humour et les sœurs aussi. Avez-vous remarqué le confessionnal ?

Pour le 11 février, fête de ND de Lourdes et fête de sœur Marie-Bernadette, Maxime, le cuisinier s’est surpassé et a fait en dessert de magnifiques …religieuses. Nous n’étions pas encore entrée en Carême, ouf !

Le week-end du 13-14 février, nous avons eu la joie d’accueillir frère Nicolas Tixier, provincial des dominicains de la Province de France. Pardon, nous n’avons pas pris de photos. Mais ce fut une grande joie de le retrouver et d’avoir son regard sur la province. Les soucis ne manquent pas mais il y a aussi beaucoup de belles choses qui se vivent dans les couvents sans faire de bruit. Frère Nicolas n’est resté que trois jours, mais il a eu la pluie, la neige et le soleil : bref, un bel aperçu de Chalais !

Le 12 février, jour de désert, sœur Marie de la Croix a fait une belle découverte en se promenant : des bois de chevreuils. Fières de son trophée, nous nous sommes précipitées sur le numéro de la hulotte sur les chevreuils afin d’en savoir un peu plus…

Durant la dernière semaine de février a commencé les travaux préparés depuis de longue date : l’isolation du grenier avec de la ouate de cellulose. Nous espérons bien que nous sentirons la différence dans nos cellules en hiver mais aussi en été.

Avec toute l’église, nous sommes entrées avec joie dans le Carême, ce temps favorable que le Seigneur nous donne pour nous préparer à Pâques et à vivre toujours plus pleinement notre baptême. Belle montée vers Pâques à chacun.