Close

Confinées mais Debout !

Ce mois d’octobre a commencé avec la fête de la Toussaint suivie de la commémoraison des fidèles défunts, le 2 novembre. Cette année elle avait bien-sûr une particulière densité avec la pandémie mondiale et les nombreux morts qu’elle a entrainée. Sœur Marie-Josèphe, décédée le 7 octobre dernier, était aussi particulièrement présente dans nos prières.

Frère Cyrille Jalabert, du couvent de Toulouse a proposé de venir se confiner à Chalais. Sa disponibilité à toute épreuve et sa bonne humeur ont fait notre admiration. Et en plus de la célébration eucharistique, les sœurs du noviciat ont été heureuses de son goût d’enseigner (en l’occurrence l’histoire de l’Ordre).

Une grande joie en ce mois de novembre : les frères de Taizé ont réussi en un temps record, pandémie oblige, à mettre au point une recette de biscuits et à faire fabriquer une boîte, chez Massilly… Vous l’avez deviné, nous avons le même fournisseur de boîtes. Le résultat est magnifique et nous n’avons qu’une chose à dire : Bravo ! Aucun risque de concurrence entre nous, la fraternité entre nous est si profonde et les biscuits si différents que vous n’allez pas avoir le choix : consommer les deux.

Pour le reste, on peut dire que la communauté résiste bien. Un peu comme, cette campanule en plein automne…

Et nous souhaitons à tous la force du Seigneur pour tenir debout, veiller en ce temps où la nuit peut paraître dominer sur le jour.

Que la certitude de la venue du Seigneur nous aide à rester vigilants, à veiller à ceux qui sont le plus en difficulté autour de nous.

Nous vous souhaitons un beau et saint Avent. De notre côté, il commence par une retraite prêchée par Mgr Pontier, un homme d’Église qui sait par toute son humanité nous conduire au Christ. Nous rendons grâce au Seigneur pour ce temps et vous assurons de notre prière.