Close

Vive l'étude ! Janvier 2020

L’année 2020 a commencé par l’accueil, pour une journée, des noviciats de Strasbourg et du Canada. Une façon pour les jeunes frères de se découvrir ou de mieux se connaître tout en profitant de la montagne et de leurs sœurs moniales.

A la suite de quoi, comme chaque année, notre mois de Janvier a été consacré à une étude plus communautaire. Plusieurs session étaient prévues : l’une avec le Père François Lestang de la communauté du Chemin Neuf. Il « joue les prolongations » puisque c’est la troisième année consécutive qu’il nous régale de son regard pénétrant sur la Bible. Ce fut d’abord avec Saint Paul et maintenant avec la 1ère Lettre de Saint Pierre. Les Visitandines et les Clarisses ainsi que deux sœurs du monastère dominicain de Langeac venues se nourrir avec nous ont été ravies.

Nous avons eu aussi une session d’anthropologie avec une sœur salésienne moraliste, sr Catherine Fino, au sujet de toutes les techniques qui touchent à la bioéthique. Sujet hautement d’actualité et hautement complexe.

En interne, plusieurs sœurs ont partagé quelque chose de leurs découvertes pendant l’année :

Sr Aude a commencé par nous parler du Bien Commun ;

Sr Pascale-Dominique nous a parlé du « Journal d’un curé de campagne » de Bernanos et le soir nous en avons visionné le film de Robert Bresson (1950) ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sr Marie Bernadette nous a fait admirer deux chapiteaux de Cluny : celui du péché originel et celui du sacrifice d’Abraham ;

Sr Agnès nous a partagé les fruits de sa lecture du livre »Désirer d’un grand désir »de soeur Marie des Anges Cayeux au sujet des écrits de sainte Catherine de Sienne.

Sr Marie de la Croix et sr Maya nous ont présenté l’œuvre du peintre hollandais Hammershoï.

Pendant ce temps-là, sr Mary-Martin repartait travailler son français à Paris…

et Théodom publiait sur le site des frères dominicains une série sur la prière à laquelle plusieurs d’entre nous ont participer activement (suivez le lien !) :

Mais au dehors du monastère se déployaient d’autres travaux :

  • la suite du toit de l’église

  • mais aussi l’abattage de quelques arbres trop proches de nos toitures…

Chose plus réjouissante était l’arrivée de Caroline le 18 Janvier. Elle commencera son postulat pour la fête des lumières – 2 Février – Présentation de Jésus au Temple. Que le Seigneur soit sa Lumière !