Close

Janvier 2019 - Des flocons dans la tête !

De la neige, de la neige et de la neige ! C’est à dire : de la beauté plein les yeux mais aussi plein la tête et plein de cœur avec un mois d’étude et de partages très riches en ce mois de Janvier 2019.

Une sœur a commencé avec l’épître aux Galates que nous allions retrouver dans la session avec le père François Lestang (de la communauté du Chemin Neuf) sur « Saint Paul et le mystère d’Israël ». Nos sœurs clarisses, visitandines, carmélites et bénédictines avaient été invitées et nous étions ainsi plus d’une trentaine de moniales « toutes couleurs » à profiter de cet enseignement si riche.

Il était suivi de près par l’intervention d’une autre sœur qui nous expliqua l’antienne au sujet du Christ : « Dans le soleil, Il a fait sa demeure » qui posait question lorsque nous la chantions au moment de Noël. Comment peut-on dire du Verbe de Dieu s’incarnant qu’il fait du soleil sa demeure ? La réponse : à lire chez Saint Augustin, notamment….

La semaine d’après, nous accueillions Isabelle Chareire qui donne des cours à l’Institut Catholique de Lyon et qui nous introduisit à la pensée de divers auteurs : Paul Beauchamp, Serge Boulgakov et Christian Duquoc op. De quoi réfléchir et/ou s’ouvrir à d’autres façons de penser.

Elle était suivie de près par notre archiviste qui nous parla de ses recherches concernant la Fédération des monastères de moniales dominicaines en lien avec les évolutions de la législation des moniales en générale.

Et comme nous avions bien « travaillé du chapeau », nous sommes passées aux cordes vocales avec une session de chant sur les psaumes avec le très aimé père Henri Dumas. Un plaisir !

 

A la suite de quoi, une dernière volontaire nous présentait l’écrit de Marguerite Porete : « Le miroir des simples âmes anéanties… » et qui fût brûlée le en place de Grève à Paris pour hérésie. Une mystique intéressante à découvrir… qui donne à penser…

Enfin, pour les yeux surtout, quelques causeries de frère Marc Chauveau, spécialiste de l’art, sur les vitraux contemporains. Les yeux s’éduquent eux aussi. C’est pourquoi au jour de son départ, nous avons su apprécier la neige et la glace de ces jours nous offrant des vitraux naturels sans comparaison !

Merci Seigneur pour tout ce que tu nous as offert en ce mois tout blanc !