Close

Les joies d'être en montagne en février ! 2018

Ce mois de février s’achève avec des températures glaciales. Mais ce fut un mois riche sur de nombreux plans. Il a commencé par la fête de la Présentation du Seigneur, qui est aussi la fête du noviciat. Cette année, la communauté a été invitée à un goûter « au noviciat ». Sœur Aude nous y avait préparé un beau diaporama sur les deux voyages qu’elle avait fait en Iran et de délicieux gâteaux « maison » !

Le lendemain, samedi 3 février, nous recevions les conclusions de l’audit énergétique. De quoi nous relancer pour améliorer l’isolation du monastère et l’optimisation des dépenses d’énergie ! Nous souhaitons poursuivre la réflexion sur nos sources d’énergie pour mieux respecter notre terre. Une part d’énergie renouvelable ? A suivre…

A l’accueil, de nombreux jeunes jeunes ont séjourné au monastère. Des étudiants venus réviser, des guides aînées de la branche SUF vivre une semaine de formation, et des jeunes collégiens et lycéens de l’aumônerie d’Arles pour trois jours de « camp à la montagne ».

Nous ne pouvons savoir ce que le Seigneur a semé dans les cœurs lors de ces séjours, ce qui est sûr c’est qu’ils ont ont pu admirer « Dame nature ».

Ces trois derniers jours de février, nous avons eu la joie de retrouver le Père Henri Dumas, prêtre du diocèse de Lyon et compositeur. Avec lui, c’est une formation liturgique très complète que nous recevons : pose de voix, rappel des règles de la psalmodie, quelques conseils pour l’accompagnement à la cithare et écoute musicale à travers des DVD montrant le beau pèlerinage réalisé par John Eliot Gardiner en 2000 en l’honneur de Jean-Sébastien Bach : durant un an, jouer chaque dimanche la cantate écrite pour ce jour !